• Fondation Équilibre
    Historique

De la Fondation Roland-Saucier...
à la Fondation Équilibre Saguenay–Lac-St-Jean


1973 — C’est au cours de cette année qu’a lieu l’ouverture du premier hôpital psychiatrique de la région, l’Institut Roland-Saucier, baptisé en l’honneur du Dr Roland Saucier, pionnier dans le domaine de la psychiatrie au Saguenay–Lac-Saint-Jean. 
   
1981 — Devant des besoins grandissants en santé mentale et des budgets gouvernementaux toujours à la baisse, un groupe de personnes projettent la mise sur pied d’une fondation à l’Institut Roland-Saucier. Comme en font foi les lettres patentes au ministre des Institutions financières et Coopératives, sous l’autorité de la troisième partie de la Loi sur les compagnies, La Fondation de l’Institut Roland-Saucier nait le 11 novembre 1981. Sa mission est alors de privilégier la réintégration et le maintien du patient dans son milieu de vie. La Fondation voit aussi à développer une vision positive de la santé mentale.
 
1997 — Après plusieurs négociations avec le Complexe hospitalier de la Sagamie, aujourd’hui le Centre de santé et de services sociaux de Chicoutimi, l’Institut Roland-Saucier est fusionné avec l’hôpital régional et devient le Pavillon Roland-Saucier. La Fondation de l’Institut Roland-Saucier, désireuse de continuer son œuvre, modifie donc son nom auprès des instances gouvernementales. Elle devient la Fondation Roland-Saucier.
 
2004 et 2005 — Le domaine de la santé mentale évoluant rapidement, les membres du conseil d’administration de la Fondation Roland-Saucier se penchent sur la meilleure façon d’aider les personnes vivant avec des problèmes de santé mentale.
 
2006 — La population du Québec assiste à la naissance de la toute première fondation régionale en santé mentale : La Fondation Équilibre Saguenay–Lac-St-Jean. Cette fondation, issue du Centre de santé et de services sociaux de Chicoutimi, a pour mission de soutenir financièrement les établissements et les organismes œuvrant en santé mentale dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean afin de maintenir et de développer des services de qualité en matière de traitement, de réadaptation et de réinsertion sociale.